webleads-tracker

VSEO : Référencement naturel des vidéos, comment ça marche ?

par | 11 Fév 2020

En 2020, Cisco prévoit que la vidéo constituera 82% du trafic internet mondial. Pour réagir face à la production massive de contenus vidéos, il va donc être primordial de maximiser la visibilité de vos vidéos et pour cela, vous allez devoir travailler votre VSEO.

vseo-ameliorer-referencement-naturel-de-vos-videos-comment-ca-marche

C’est quoi le VSEO ?

VSEO est l’acronyme pour “video search engine optimization”. En d’autres termes, le VSEO désigne l’ensemble des techniques permettant d’optimiser le positionnement de vos vidéos dans les résultats de recherche, plateformes de diffusion de vidéos et même réseaux sociaux. C’est le référencement naturel de vos vidéos.


Pourquoi faire du VSEO ? 5 raisons :

Nous vous présentons maintenant les 5 principales raisons d’adopter le Video Search Engine Optimization.

1. Le trafic internet vidéo augmente

62% des recherches sur Google contiennent des vidéos. Les utilisateurs apprécient la vidéo car elle leur fait gagner un temps considérable. Ils ont ainsi accès aux informations qu’ils recherchent de manière synthétique et pédagogique.

L’engouement autour de la vidéo est tel que YouTube est devenu le 2ème moteur de recherche le plus utilisé, derrière Google. Si YouTube est spécialisé dans la diffusion de vidéos, d’autres plateformes n’hésitent pas à ajouter cette corde à leur arc. Amazon a racheté Twitch, la plateforme de streaming des “gamers” et Facebook a développé watch, un espace dédié à la vidéo accessible depuis l’application.

En parallèle, LinkedIn et Twitter ont développé l’intégration de vidéos de manière native (cela signifie que vous pouvez directement charger vos vidéos sur ces plateformes sans forcément partager un lien YouTube). Les vidéos sont les contenus qui génèrent le plus d’engagement sur leur plateforme.

Vous l’aurez compris, il y a une opportunité à saisir si vous utilisez la vidéo dans votre stratégie de communication. Le VSEO est bien souvent sous-estimé et donc peu utilisé en comparaison des techniques de SEO classique. À vous de jouer maintenant pour vous différencier de vos concurrents grâce au VSEO !

2. Améliorer votre référencement

Le VSEO va permettre d’améliorer le positionnement de votre vidéo dans les résultats de moteurs de recherche (On appelle SERP, une page de résultats pour “search Engine Results Page”). Le VSEO va également permettre de placer votre vidéo dans le Top des résultats sur YouTube et autres plateformes de diffusion de vidéos.

Si votre landing page contient une vidéo optimisée, votre site web aura 53 fois plus de chances d’être positionné en première page de résultats.

De plus, en soignant votre VSEO, vous maximisez également vos chances de positionner votre vidéo dans la section dédiée sur la première page de résultats comme ci-dessous :

VSEO réferencement naturel resultat google

La section vidéo apparaît en haut de la première page de résultats Google. Elle montre les vignettes de vos vidéos, ce qui va attirer naturellement l’attention des internautes.

Ainsi, le VSEO va permettre d’augmenter votre visibilité et d’améliorer les chances de votre vidéo d’être vue par un maximum d’utilisateurs.

3. Développer le trafic vers votre site web

En optimisant votre positionnement grâce au VSEO, vous augmentez votre visibilité et donc, attirez plus de trafic. La vidéo augmente votre trafic naturel de 157% depuis les moteurs de recherche.

Attirer plus de visiteurs c’est bien, attirer des visiteurs qualifiés, c’est encore mieux !

Le VSEO va permettre de positionner votre vidéo sur des mots-clés en cohérence avec votre contenu et votre secteur d’activité. Ainsi, vous attirerez du trafic qualifié, intéressé par le sujet évoqué dans votre vidéo.

4. Améliorer votre ROI

En attirant du trafic qualifié, vous maximisez vos chances de convertir vos visiteurs en clients. Vous optimiserez ainsi votre ROI (retour sur investissement). La vidéo représente souvent un investissement important. Il est donc logique de chercher à la rentabiliser.

Si vous investissez dans le lancement d’un site internet, il serait dommage de ne pas chercher à l’optimiser dans les moteurs de recherche. Il en est de même pour la vidéo : une fois créée, le travail ne s’arrête pas là. Vous devez fournir encore quelques efforts pour la diffuser correctement.

5. Des techniques accessibles

Alors que le SEO s’apparente à un processus long et parfois complexe, le VSEO est bien plus facile à mettre en oeuvre. Les techniques sont gratuites, rapides à mettre en place et à la portée de tous. C’est ce que nous allons vous expliquer.

Comment mettre en oeuvre le VSEO ?

Avant de commencer votre VSEO, assurez-vous que votre vidéo est de la meilleure qualité possible tant au niveau de l’image que du son. La qualité de rendu est primordiale. Si vous travaillez parfaitement votre VSEO mais votre vidéo est de mauvaise qualité, vous ne profiterez pas des avantages de ce type de référencement.

1. Définir des mots-clés

Comme dans une stratégie SEO, les mots-clés vont jouer un rôle considérable dans votre VSEO.

Veillez à lister les mots clés relatifs à votre contenu, votre secteur d’activité et ceux qui ont tendance à générer du trafic. Vous pouvez pour cela, utiliser l’outil de « planification des mots-clés » dans Google Ads. Cet outil permet de trouver des idées de mots-clés susceptibles d’intéresser vos cibles mais aussi de consulter les volumes de recherche des mots-clés sur lesquels vous souhaitez vous positionner.

Attention toutefois, se positionner sur des mots-clés ayant un volume de recherche élevé n’est pas forcément le plus pertinent. Ces derniers sont très concurrentiels et il sera donc plus difficile de faire ressortir votre vidéo en première page de résultats.

En revanche, il est primordial de positionner la vidéo sur des mots clés en adéquation avec le contenu de votre vidéo. Si le contenu ne correspond pas au titre, votre audience aura tendance à rapidement quitter votre vidéo et ainsi, augmenter votre taux de rebond. YouTube sanctionnera cette pratique en positionnant moins bien votre vidéo.

Une fois vos mots-clés définis, vous pourrez les utiliser dans vos métadonnées et les spécifier via des tags (sur YouTube) ou des hashtags (sur les réseaux sociaux). Vous pouvez indiquer jusqu’à 10 tags sur YouTube. Invisibles par les utilisateurs, ces tags aideront la plateforme à comprendre le contenu de votre vidéo et donc à ajuster son algorithme de recommandations.

2. Soigner les métadonnées

Les métadonnées sont les informations qui définissent un contenu. Dans le cadre du VSEO, on va s’intéresser au titre, à la description et à la vignette de votre vidéo.

Ces métadonnées apparaissent de plusieurs manières :

Sur Google :

VSEO referencement naturel résultats vidéos

VSEO : Référencement naturel des vidéos, comment ça marche 360

Sur YouTube : 

Vignette-youtube-video-visite-topovideo-360

VSEo referencement naturel lien video youtube

Le titre

Le premier élément apparaissant dans les métadonnées est le titre. Le titre de votre vidéo doit comporter vos principaux mots-clés, et ceci, en maximum 60 caractères. Au delà, le titre sera coupé, ce qui n’est pas idéal pour l’expérience utilisateur.

Votre titre de vidéo doit capter l’attention, provoquer le clic tout en étant fidèle au contenu vidéo.

La description

Le second élément à soigner est la description. Sur Google, on verra seulement les 150 premiers caractères tandis que sur YouTube, il est conseillé de rédiger une description de minimum 300 mots.

Afin de l’optimiser au maximum, vous pouvez suivre la structure suivante :

  1. Rédigez une accroche. Vous devez y insérer vos mots-clés au sein de phrases courtes impactantes qui donneront envie de visionner le contenu. Ce sont d’ailleurs les 150 premiers caractères de votre description qui seront affichés sur Google. Les robots Google sont incapables de lire le contenu vidéo, ainsi, vous devez les aider en décrivant votre vidéo.
  2. Puis, vous allez pouvoir aller plus loin en ajoutant des informations utiles pour l’utilisateur. Vous pouvez décrire votre vidéo, son contexte, ses objectifs ou encore ajouter des informations complémentaires.
  3. Vous pouvez ensuite faire un travail de maillage interne en renvoyant vers d’autres vidéos ou votre site web. Pensez à y intégrer un appel à l’action pour inciter les utilisateurs à cliquer sur vos liens.
  4. Insérez vos mots-clés sous forme de hashtags. Attention à ne pas mettre plus de 15 hashtags, au risque d’être pénalisé par YouTube. Seuls les 3 premiers apparaîtront au niveau du titre de votre vidéo, les autres seront affichés à la fin de votre description.

La vignette

Le troisième et dernier élément de la métadonnée à travailler en VSEO est la miniature de votre vidéo.

Tout comme le titre, la vignette va venir provoquer le clic, à condition d’être attrayante et lisible. Pour le visuel, vous pouvez prendre un arrêt sur image de votre vidéo. Cet arrêt sur image doit correspondre à un moment clé de votre vidéo tout en étant agréable visuellement.

La vignette apparaît en petit, ainsi, favorisez les gros plans. De même, si vous voulez y incorporer du texte, faites en sorte que celui-ci soit lisible.

Enfin, votre vignette doit être au format 16:9 pour apparaître correctement dans les résultats de recherche.

3. Donner un nom pertinent en fichier vidéo

Dans une stratégie SEO classique, il est conseillé de renommer toutes les images avec un nom évocateur en reprenant les principaux mots-clés. Le nom de votre fichier vidéo doit être travaillé de la même manière. Cela permet de donner à la plateforme d’hébergement vidéos ou au moteur de recherche des indications quant à son contenu.

4. Ajouter des sous-tires

Souvent sous-estimés, les sous-titres permettent de rendre accessible votre contenu aux personnes malentendantes et de le diffuser à l’international. Cette pratique est hautement valorisée par Google, d’autant plus que vous lui donnez plus de matière à analyser pour positionner et recommander votre vidéo.

Les sous-titres permettent aussi à votre vidéo d’être plus regardée sur les réseaux sociaux. Par exemple, sur Facebook, 85% des vidéos sont regardées sans le son.

5. Partager votre vidéo à votre communauté

Soyez fier de votre vidéo et partagez-la à votre réseau et votre communauté. Votre objectif ? Créez de l’engagement autour de votre contenu car plus une vidéo est partagée, commentée et “likée”, plus elle sera valorisée par les algorithmes qui la considéreront pertinente.

La vidéo vous permet de communiquer simplement et efficacement. Elle améliore la compréhension et la mémorisation de vos messages par vos cibles.

Le VSEO est une pratique qui va venir renforcer votre communication en donnant plus de visibilité à vos contenus vidéos. En effet, il va améliorer leur positionnement sur les moteurs de recherche, plateformes de diffusion vidéo et réseaux sociaux.

Le VSEO bien que simple, nécessite parfois un accompagnement. TopoVideo vous propose un accompagnement personnalisé de la création de votre vidéo jusqu’à sa diffusion.

Si vous avez besoin d’être accompagné dans votre projet vidéo, notre équipe sera ravie de pouvoir échanger avec vous !

N O U V E A U 

Téléchargez gratuitement notre livre blanc pour apprendre à bien publier et diffuser sa vidéo sur YouTube :

Livre Blanc Bien publier sa video sur youtube

Retrouvez nos autres articles :

5-etapes-pour-creer-pub-sur-youtube

mettre des sous titres sur youtube

Vous avez un projet vidéo ?

Contactez-nous