webleads-tracker

Comment créer des sous-titres pour sa vidéo ?

par | 19 Juil 2021

Le sous-titrage… Brr rien qu’à entendre, ça vous fait froid dans le dos 🥶. Pourtant, ajouter des sous-titres à une vidéo, c’est devenu indispensable ! (Bon on abuse un peu, mais ils sont vraiment sous-côtés !). Si vous voulez que votre vidéo soit visible et regardée par le plus grand nombre, vous devez créer des sous-titres. Cet article vous apprendra l’art du sous-titrage, ce qu’il faut et ne faut pas faire pour créer les meilleurs sous-titres sans pour autant acheter un logiciel de sous-titrage automatique. Promis, c’est pas si compliqué !

comment créer les sous-titres d'une vidéo

Pourquoi ajouter des sous-titres ?

Première question que vous êtes susceptible de vous poser : “Franchement, ça vaut vraiment le coup ?”. Notre réponse tient en un mot : Oui !

Pour plusieurs raisons :

Raison n°1 : Créer des sous-titres rend votre contenu accessible à tous y compris aux personnes sourdes et malentendantes.

Raison n°2 : Ils permettent aussi de diffuser votre contenu à l’international. Chez TopoVideo par exemple, nous vous proposons la traduction et le sous-titrage de vos vidéos. Nous collaborons uniquement avec des traducteurs professionnels qui traduisent vers leur langue maternelle afin de vous créer la traduction parfaite.

Raison n°3 : Sur mobile, nous sommes de plus en plus nombreux à regarder les vidéos sans le son. À titre d’exemple, sur Facebook, 85% des contenus sont visionnés sans le son sur mobile (Digiday). En effet, les réseaux sociaux sont regardés lors des temps de pause (dans les transports en commun, les salles d’attente…) et donc sans le son.

Raison n°4 : Ils enrichissent votre contenu. Par exemple sur YouTube, l’algorithme n’est pas capable d’analyser le contenu de votre vidéo. Grâce au sous-titrage, il saura exactement ce qui s’y dit. Vous aurez donc plus de chances de voir votre contenu mis en avant par la plateforme. C’est l’une des techniques du VSEO.

Gagnez en visibilité sur YouTube

TopoVideo vous accompagne dans l’optimisation de votre chaîne YouTube et de vos vidéos !

Comment rédiger des sous-titres ?

On vous l’a dit : créer des sous-titres, c’est tout un art ! S’ils sont mal rédigés, ils en deviennent presque illisibles et donc inutiles… Voici les principales règles à respecter dans le cadre d’une vidéo explicative ou d’un film d’entreprise.

Les règles de rédaction

Avant toute chose : vous aurez besoin du script de votre vidéo explicative (texte prononcé par la voix-off). Ou deuxième cas, s’il s’agit d’un film d’entreprise, vous aurez besoin de retranscrire mot pour mot ce que les différents intervenants disent.

Vous pouvez bien évidemment corriger (légèrement) la syntaxe des phrases. Votre sous-titrage doit refléter la réalité mais doit avant tout être compréhensible en un coup d’œil. Si par exemple un intervenant dit “Si j’aurais su”, nous vous recommandons d’inscrire “Si j’avais su”. Ah, quel plaisir la grammaire française ! 🤓

Soignez aussi l’orthographe. En lisant des sous-titres, l’œil est vif et repère très vite les fautes de français. Et ces petites coquilles peuvent nuire à l’image de votre marque. Les majuscules accentuées ne passent pas non plus à la trappe ! 

La ponctuation est aussi essentielle pour une bonne compréhension. Elle doit être utilisée à bon escient, mais attention à ne pas abuser des virgules. Renseignez-vous en amont sur les règles de ponctuation étrangères. Si vous êtes amenés à créer des sous-titres en anglais par exemple, il ne faudra pas mettre d’espace entre un mot et un point d’exclamation, contrairement au français.
Exemple : “Let’s go!” vs “C’est parti !”

Les césures doivent être réalisées de manière naturelle : par exemple, ne séparez pas un déterminant de son nom, un adjectif de son nom, ou encore un nom de son verbe.

Les règles de mise en forme

  • 40 caractères maximum par ligne. Cela offre un meilleur confort à l’œil.
  • Pas plus de 2 lignes – à n’utiliser vraiment que si c’est nécessaire. Celles-ci ne doivent pas occulter des informations essentielles de votre vidéo : les titres, noms des intervenants, fonctions….
  • Si vous créez deux lignes, faites en sorte que la première ligne soit plus courte que la deuxième. C’est plus facile à lire ainsi. Il ne faut pas non plus alterner des passages 2 lignes, 1 ligne, 2 lignes… Cela gêne la lecture.
  • Il convient à certains moments de préciser l’interlocuteur (si plusieurs personnes s’expriment à l’écran).
  • Si plusieurs personnes parlent en même temps, écrivez en majuscules.
  • S’il y a un dialogue, utilisez le tiret “” pour notifier le changement de parole.
  • Vous pouvez indiquer certains éléments sonores (rires, écho, musique…) s’ils facilitent la compréhension du contenu. Ils doivent être indiqués entre crochets.
  • Utilisez l’italique pour les voix autres que la voix-off (radio, chanson, pensées d’un personnage…).
  • Pour assurer la meilleure lisbilité, choisissez des écritures blanches sur fond noir, légèrement transparent.
  • Les chiffres de 1 à 10 peuvent être rédigés en toutes lettres. Au-delà, ils doivent être laissés en chiffres. En revanche, conservez les chiffres pour les tailles, poids, formules mathématiques, pourcentages, âges, quantités d’une recette, numéros de rue…

Les règles techniques

  • Un sous titre doit apparaître entre 1 seconde et 10 secondes, pas plus, ni moins !
  • Il doit démarrer légèrement avant d’être prononcé.
  • Dans la mesure du possible, attendez la fin d’un changement de plan, pour faire apparaître le sous-titrage.
  • Idéalement, vous importez un fichier de sous-titres (de type .srt par exemple) indépendamment de votre vidéo, et n’inscrivez pas les sous-titres directement sur votre réalisation. Le fichier .srt a l’avantage de s’adapter à tous les players. De plus, en cas d’erreur, il peut facilement être corrigé, sans pour autant repasser par le montage ou l’animation de votre vidéo.

Vous connaissez désormais les principales règles pour créer des sous-titres parfaits ! Après plusieurs sessions d’entraînement et en y consacrant du temps, vous vous en sortirez, c’est sûr 🙂 Vous pouvez aussi acheter un logiciel pour créer des sous-titres automatiquement, mais il faudra amortir son coût, et cela est possible uniquement si vous produisez un volume de vidéos important. Sinon, vous pouvez toujours faire appel à TopoVideo pour vous aider dans la réalisation de vos sous-titres. On serait ravis de vous aider !

Contactez-nous

YouTube permet aussi de générer des sous-titres automatiquement (en plus c’est gratuit !)
Découvrez comment créer des sous-titres pour une vidéo youtube dans notre article.

Pourquoi collaborer avec un prestataire vidéo ?

Comment réussir sa stratégie vidéo sur YouTube ?