fbpx

Comment dropbox a augmenté de 10 % son taux de conversion grâce à une vidéo explicative ?

Pour expliquer des innovations compliquées, des modèles complexes, des mesures, des procédures, des idées, un nouveau produit, … vous avez le choix entre une longue littérature que peu de gens liront, ou une courte vidéo explicative, qui en quelques minutes, captivera votre audience.

La première du genre fut celle de Common Craft diffusée en 2007. C’est elle qui pose les bases du storytelling. Un personnage qui ressemble à la cible ; qui rencontre des problèmes, ceux que votre public connaît bien, ce qui lui permet de se sentir compris ; une solution, la vôtre, énoncée de manière parfaitement claire. C’est une façon aussi de jouer sur l’émotion, bon moyen à la fois de capter l’attention, de marquer la mémoire, et de devenir viral.

C’est ce qui s’est passé en 2008 :  très peu de gens parvenaient à utiliser l’interface de DropBox. Trop complexe. La startup décide de diffuser sur le web une vidéo explicative. Le premier mois, elle est regardée plus 750 000 fois. Le taux de conversion augmente de 10%, l’entreprise conquiert 10 millions d’utilisateurs supplémentaires ! DropBox en compte en 2018 plus de 500 millions.

Encore faut-il savoir expliquer. Ce n’est pas donné à tout le monde :  il arrive que deux minutes d’explication suffisent à vous embrouiller davantage. En cause bien souvent : l’abondance d’informations, des informations mal organisées, des termes trop complexes… Toute la pédagogie passe par la structure du message, l'enchaînement des idées qui doit être logique et fluide; l’harmonie entre les mots et le visuel qui doit être travaillée; le vocabulaire doit être choisi et celui de la cible. Chez TopoVideo, on sait faire.


Retrouvez nos autres articles :


ok comment mesure lefficacite de votre video  ok storytelling les secrets de la structure en 3 actes